Certainement le spiritueux le plus à la mode du moment (du moins en France), il est difficile de passer à côté du whisky aujourd’hui. Mais alors, quand on parle de whisky, on pense à quoi en fait ?

L’élaboration

Matière première et distillation

featured_whiskyLa matière première du whisky, ce sont les céréales maltées ou non (blé, maïs, avoine, seigle, orge…). On appelle « maltée » une céréale qui a été germée et caramélisée. Maltage conclu par le séchage des graines sur un four utilisant plus ou moins de tourbe qui transmettra alors des arômes par la suite à l’eau-de-vie. Les céréales seront ensuite brassées puis fermentées, avant que le tout ne soit distillé dans un alambic à repasse (très souvent) ou un alambic en colonne (plus rarement).

L’élevage

L’eau-de-vie obtenue est alors vieillie en fûts pendant plusieurs années, souvent de 3 ans pour les plus jeunes, jusqu’à plusieurs décennies pour certaines anciennes.

Les différents types

On dénombre plusieurs types de whiskies que voici :

  • Blended : Assemblage de whisky de grain (qui n’a subi qu’une seule distillation, sans forcément trop de goût) avec un whisky de malt (pour le goût). Ils représentent l’essentiel de la production.
  • Single Malt : Whisky de malt issu d’une seule distillerie.
  • Single Cask : Whisky brut de fût (qui n’a pas subi de réduction par ajout d’eau), donc au taux alcoolique élevé (souvent supérieur à 50%). Issu d’une seule distillerie et d’un seul fût, souvent numéroté. Il est rare et cher.
  • Scotch : Whisky en provenance d’Ecosse qui a été élevé au moins 3 ans sur le sol écossais.
  • Whiskey : Whisky en provenance d’Irlande.
  • Bourbon : Whisky en provenance des Etats-Unis à base de maïs.
  • Rye : Whisky en provenance des Etats-Unis à base de seigle

Si les blends sont souvent plus faciles à boire, ils manquent aussi souvent de complexité. Les whiskies single malt sont souvent qualitatifs, représentant la volonté de la distillerie. Ils peuvent ainsi être tantôt plus tourbés, plus frais, plus salins, ou au contraire plus floraux ou pâtissiers.

Lieux de fabrication

Il peut être produit au nord de l’Europe (les plus célèbres étant les whiskies d’Ecosse et d’Irlande), mais aussi aux Etats-Unis, au Canada, au Japon…

Etats-Unis

ardbeg_corryvreckanAux USA on les élève souvent vieillis dans des fûts de chêne neufs fortement brûlés. Cela transmet aux eaux-de-vie de forts arômes caramélisés et toastés, flatteurs pour le palais.

Europe et Japon

Les latitudes sont ici plutôt fraîches, et le vieillissement peut alors durer jusqu’à plusieurs décennies. Les années sur les bouteilles peuvent indiquer le millésime de ce dernier (pour les plus grands), ou alors l’année du plus jeune whisky présent dans l’assemblage dans le cadre des blends.